Sometimes, things are exactly as they appear / Portfolio d’artiste.

Ian Johnston /
284436_1906814469979_4916814_n

Ian Johnston est un céramiste.
Y en a-t-il beaucoup, parmi vous, qui comptez un céramiste parmi vos artistes favoris ?  C’est bien ce que je me disais.  Je n’en connaissais aucun de nom, jusqu’à celui-ci.   Ian travaille de nombreux matériaux, mais la céramique est celui auquel il revient toujours.

Habitant Nelson, en Colombie-Britannique, un petit village qui est tout ce qu’il y a de plus tranquille, Johnston a tout pour créer à partir de son environnement immédiat.  Sa  sculpture « Sometimes, things are exactly as they appear », a justement été créée à partir de celui-ci.  Je vous en reparle un peu plus bas.

Ian a fait un nombre si grand d’exposition que n’importe quel artiste moyen en rougirait.   Il a un bac en architecture, en études environnementales, et des études à Paris. Pas pire.   Donc, en gros, c’est l’histoire d’un architecte qui devient sculpteur, puis céramiste.  Son processus consiste en l’analyse, puis la documentation des relations existantes entre nous et l’environnement –nos environnements- en utilisant média mixtes, et céramique, dans des installations ou des sculptures.  Son travail attire et ramène aux sens, par son utilisation forte de la couleur et la répétition,  dans la majorité de ses créations.

Voici donc une sélection de ses œuvres, suivi d’une explication plus grande de l’installation extérieure « Sometimes, things are exactly as they appear ».

01-swiming-upstream-in-the-comfort-of
img100_0833_srgb-web

004 bag-suite-in-four-four-time-detail-1-lo-res        08-bag-suite-in-four-four-time-detail-2

04-swimming-upstream-across-the-plainsswimming-upstream-through-the-looking-glass-detail-lores_0

11-machine-for-singing

14-wheels-of-fortunewheels-of-fortune-detail

18-just-this-side-of-dustimg100_7481-web

Residence au Oxygen art center

SOMETIMES, THINGS ARE EXACTLY AS THEY APPEAR

En gros, c’est un cerisier.  Qui prenait trop de place.  Qu’on a coupé, puis mis en boîte, avec l’espoir de le faire voyager, de le remonter, un peu n’importe où.  Sa première destination aura été Edmonton, capitale de l’Alberta.  Oui oui.

Œuvre, qui a pris plus de 14heures à monter, à partir du moment où les boîtes fermées sont arrivées à destination.  Et je ne parle pas de la désinstallation, en pleine nuit, avec une clé à molette comme seul outil de travail.  Du plaisir garanti, mes amis.
270078_10150695538170721_2248162_n
DSC_2225
right side P1030281
DSC_2128
DSC_2253DSC_2242

Alors, ici, vous entendrez Ian parler de son œuvre, du pourquoi, du comment, et ainsi de suite.  Vous aurez même la chance de voir mon popotin au moins 3 fois en pleine caméra, en train d’aider monsieur l’artiste dans le montage de l’œuvre.

Alors, qu’en pensez-vous?
C’est des branches dans des boites?
C’est pas un gros standing environnementaliste?  
Prononcez-vous!

269908_10150694068620721_2715031_n
Ian, à droite, et moi, en bleu, lors d’une soirée, en 2011!

Bref, cet homme, c’est un délice.

-Roxanne, T&D.

nb.
Les photos du haut proviennent de son site Internet, et celles sur l’installation Sometimes, sont de moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s